21 December, 2014

Latest News

Au hasard de quelques clics, j'ai découvert une fashionnista au style à la fois cool, décalé et surtout très tendance. En véritable passionnée de mode, Miss July partage avec la blogosphère( http://la-plus-gaie.blogspot.com/ ) ses coups de cœur, ses essaies et ses astuces mode. On l'aime pour son coté attachant et pour le pulse qu'elle impulse au web coté mode. Kita l'a rencontrée pour vous et elle nous fait des confidences so...trendy.


Pour dénicher des ténues toujours hyper tendances et être à la pointe de la mode, Miss July a pris pour habitude d'écumer les blogs à la recherche de tenues avant-gardiste. Elle les choisit également par rapport à certaines combinaisons qu'elle imagine (assemblage de couleurs, mêmes motifs...).
A la question de savoir si ses amis influent son style vestimentaire, Miss July nous dit: "Oui (rire), j'écoute beaucoup leurs critiques. Je vois si ça me convient aussi, c'est la raison pour laquelle j'ai crée un blog: avoir d'autres conception de la mode et tout ça. Je teste souvent de nouveaux styles que je vois sur des sites de modes comme pinterest, fashionista, stylight et aussi des vêtements qu'on aurait jamais vu ensemble pour avoir des avis".

Son accessoire mode incontournable actuellement, c'est le collier Plastron (vous aurez bientôt un article sur son blog à ce propos).



Il est inspiré des colliers massai. Il se porte aussi bien avec des robes de soirées, des chemisiers fermés jusqu'au dernier bouton. Il peut être en perle, en cristal...

Le faux-pas mode qu'elle ne pardonnerait pas est sans nul doute le fait de s'habiller en tout noir "la chemise ou le top, le pantalon, les chaussures..Je pense plutot qu'il ne faut jamais hésiter à l'assortir avec de l'or ou de l'argent...Pour des sorties l'après-midi par exemple on peut l'agencer avec des couleurs fluo et en soirée avec du blanc ou du rouge"
 
 
Le dernier conseil de Miss July:" Pour etre à la pointe de la mode il faut deux choses: fouiner et surtout essayer! En Cote d'Ivoire, on a malheureusement pas de grands magasins de vetements, surtout pour les filles ou le peu est trop cher pour nos bourses. Donc si on attend les bras croisés que la mode vienne on risque d'avoir des années de retard (rire)! Alors fouinez c'est-à dire voir souvent les sites de mode, follow sur les reseaux sociaux les acteurs de la mode, parler avec des amis à l'extérieur qui ont des facilités pour qu'ils nous envoient des commandes par la poste, pourquoi pas?! Et surtout fouiner sur les marchés aux pus, faut pas avoir honte, on y trouve souvent de très bonnes choses. Enfin, essayer de concevoir les vetements, soit meme essayer de bricoler afin d'approcher le style qu'on convoite."
 


Par Amenan Tanoh
J'ai longtemps hésité avant de te l'écrire. Surement, que je vais m'en vouloir de te l'avoir envoyé mais il fallait que ça sorte.
Je suis tombé amoureuse de toi...je ne sais plus comment d'ailleurs ni pourquoi. Je ne sais pas si c'est ton coté macho ou la "sexytude" que tu dégages. Il faut avouer que j'ai toujours craquer pour les mecs intelligents. Bref...les mots ne pourront pas traduire ce que je ressens mais je pense que tu as compris.
-Marie-Ange, Marie-Ange!!!
-Oui Maman
-Viens s'il te plait, j'ai besoin que tu m'aides à la cuisine.
Elle hésita un instant à appuyer sur la touche "envoyer". Alors? Je le fais ou pas? se demanda t-elle. Comment va t-il le prendre? Et puis, zut! C'est pas aux filles de faire le premier pas. Il ne sait pas ce qu'il perd à ne pas se décider.
-Marie-Ange, c'est pour aujourd'hui ou demain? interpella sa mère
Une seconde plus tard le sms était effacé.
                                                           *            *
                                                                   *



22h17.
Les yeux rivés au plafond, Emeric était plongé dans ses pensées. Elle avait un je ne sais trop quoi qui la rendait si spéciale, si exceptionnelle, si...tout. Ah! Marie-Ange!!! Je suis presque sûr qu'elle a déjà quelqu'un. Je ne vais pas risquer de prendre un râteau. J'ai un peu trop d'amour propre. Peut-être que par sms ça sera plus supportable.
Il saisit son smartphone et se me mit à lui écrire un texto.

Salut Migi, comment tu vas? ça va peut-être te surprendre ce que je vais te dire et je ne vais pas y aller par quatre chemins. Je ne suis pas très doué pour exprimer mes sentiments. Je voulais juste te dire que...j'aimerai qu'il y ait bien plus que de l'amitié entre nous. T'es une fille vraiment géniale.

Il relit son sms une fois, deux fois et décida finalement de ne pas l'envoyer. Ce n'était sans doute pas le moment, et en plus une déclaration d'amour ne se fait pas par sms.

Combien de fois sommes-nous passés à coté de belles histoires par manque d'audace? Ou à cause de notre égo?
On dit souvent qu'on ne meurt pas d'une blessure d'amour propre. Soit...mais c'est aussi plus facile de le dire que de le faire. Avouons-le, on a tous été une fois dans cette situation. Pas vrai,