21 December, 2014

Latest News



La vision profane qu'on pourrait avoir de la mode africaine est un mélange édulcoré de créations folkloriques avec un soupçon de wax, appelés abusivement pagne africain et des froufrous et grelots. Mais cela remonte à une période très très lointaine de la mode africaine, je dirais même à ses soubresauts. Depuis, que de chemin de parcourus. D'est en ouest, du nord au sud, on assiste à une effervescence de talents qui nous proposent du P-O-R-T-A-B-L-E. Vous avez bien lu, l' on peut raisonnablement penser qu'une tenue sortie tout droit d'un défilé peut se retrouver demain en boutique et après demain dans les rues du plateau (sur moi, pourquoi pas?!). L'un des pays à avoir réussi à bien re-dynamiser cette industrie est le Nigéria. Comme on le dirait à Abidjan, c'est un "autre level": Niveau supérieur.
Comme preuve, nous avons la tenue depuis 2011, de la Heineken Lagos Fashion & Design Week. Au delà des défilés de mode, c'est avant et surtout un cadre d'échanges entre les différents acteurs de l'industrie. Une vraie opportunité de développement de l'économie autour de cette industrie qui potentiellement est l'une des rares à présenter toutes les aptitudes pour aider à l'ascension de l'Afrique. Oui!!! La mode c'est pas que les strass et les paillettes, c'est un business et une économie qui monte. Qu'est ce que je ne donnerais pas pour participer à l'une des prochaines éditions de cet événement, mais j'ai bien encore plus hâte de voir un événement de ce calibre se tenir en Côte d'Ivoire. 
Sans plus attendre, je vais vous proposer une sélection de mes looks et/ou mes collections préférés et pourquoi.

Loza Maleombho


Comme je vous le disais sur mon webzine Fall In Mode, dans l'article sur la Fashion & Design Week qui lui était consacré, c'est une fierté nationale. Mais en plus de cela, elle est vraiment avant-gardiste et à des coupes très très originales. J'ai particulièrement eu un coup de cœur pour la tenue de gauche (oh, que j'aimerais l'avoir).

Andrea Inyama


C'est l'une de mes designers nigérianes préférées. J'aime vraiment tout ce qu'elle fait: de sa ligne de maillots de bain à ses vêtements. Subtiles épurées et dans l'air du temps. 

Le défilé Grandes Tailles 
Culturellement, les femmes voluptueuses sont magnifiées en Afrique, mais paradoxalement on ne les voit pas souvent sur les podiums des grands défilés. Je trouve que c'est une très belle initiative de faire un défilé grandes tailles pour que ces femmes, mais aussi ces hommes puissent s'identifier à la mode africaine.

Dzyn


Le saumon est une couleur que l'on ne voit pas souvent dans les défilés et c'est bien dommage. Dyzn, a su la mettre en valeur  , ainsi que d'autres tons pastels et c'est tout à son honneur.

Sisiano


Voilà ce que j'appelle l'utilisation rationnelle des froufrous. Juste ce qu'il faut pour apporter de la personnalité à une tenue.

Maxhosa


Mon gros coup de cœur de cette fashion week. Ces imprimés sont tout simplement une "tuerie". Ils me rappellent énormément ceux des tissus des tribus masailles. Je trouve que c'est une très belle réappropriation de ramener cette touche de tradition dans le modernisme. Je vous le concède c'est un peu coloré, mais avouez, c'est top! Non?! 

Crédit Photo: Kola Oshalusi



Comme vous devez le savoir, si vous suivez le très très sérieux magazine Fall In Mode, le géant du textile Vlisco fête cette année 170 ans d'existence. Wow...ça fait beaucoup d'années. Au fil du temps, il a su se réinventer et s'adapter à une femme africaine, moderne qui s'affirme et même "afropolitaine".
J'ai donc décidé de leur faire un petit clin d'oeil (nooon...un gros clin d'oeil très insistant, rire), avec ce blazer fait avec un pagne de la deuxième collection anniversaire, édition limitée. J'ai choisi de le mettre sur un ensemble "all black" pour bien le mettre en avant.



Détails du look

Pantalon: H&M
Top Cropped: Vera & Lucy (disponible sur jumia.ci)
Blazer: Imprimés Vlisco 2ème collection cousu
Chaussures: Atmosphère
Boucles en pois baoulé fait sur commande
Bracelet: Fantaisie

Photographe: Ange Michel Tano


A bientôt pour un prochain article et continuer de me suivre sur facebook, twitter, instagram et snapchat (amenantanoh)


Les rideaux se sont fermés ce 08 octobre sur la 11ème édition de Afrikfashion Show. 4 ans après mon premier article sur l'événement, je me retrouve en backstages en tant que mannequin et je participe pour la 2è fois à cet immense show. Que de chemin parcouru! Je suis à la fois émue et reconnaissante de la chance que j'ai de pourvoir vivre cet événement de l’intérieur tant les places sont prisées.
Arrivée aux alentours de 15h30 au Sofitel Hôtel Ivoire, lieu de la cérémonie, je me dirige vers le palais des congrès où, les premiers mannequins arrivés se familiarisent avec le T, sous la houlette de Carlos Hazel, le chorégraphe. De la Côte d'Ivoire, du Benin, du Cameroun avec Valerie Ayena: Miss Cameroun 2013 mais aussi du Burkina Faso, ils sont de divers horizons et comptent bien contribuer à la réussite de la soirée.
Répétitions terminées, direction les loges pour se faire maquiller et coiffer par l'équipe de Dieudonné Sénato.



 Il est un peu moins de 20h, quand j'enfile ma première tenue, celle de Tra Dieudonné. Le stress commence à monter, plus du côté des stylistes que des mannequins, qui se prêtent au jeu des photos et des interviews.
Allocutions terminées, le défilé peut enfin commencé. Let's go!


 Tra Dieudonné (Collection Impératrice)


Anderson D (Collection Hybride)

J'ai particulièrement été ravie de défiler pour Anderson D.: une chose que j'avais encore dans ma "to do list".


MODESTE BA (Collection Ballerine)

Retrouvez l'intégralité du défilé sur mon webzine FALL IN MODE.

Une vidéo publiée par Amenan Tanoh (@amenantanoh) le



Le 14 octobre prochains débutera sur  A+, la RTI, Canal 2 International,ORTM, RTB et TFM la saison 1 de L'Afrique A Un Incroyable Talent. Angélique Kidjo, Claudia Tagbo et Fally Ipupa auront la lourde tache de départager plus de 200 candidats venus de plusieurs pays d'Afrique francophone ( Côte d'Ivoire, Bénin, Cameroun, Burkina Faso, Mali, Gabon, Guinée...).



J'ai eu l'insigne honneur de participer à cet incroyable aventure en tant qu'assistante styliste (la classe!) aux côtés d'une femme très pétillante: Sana Labelle.

Je me souviens encore du jour de mon entretien, je m'étais perchée sur des talons ( ça commence à devenir une habitude) d'une dizaine de cm, avec une robe chemise et un collier d'inspiration tribale. J'avais ouï dire que l'on recherchait quelqu'un qui s'y connaissait en mode, dynamique avec l'esprit créatif: tout moi (rires). Mme Sana m'a tout de suite adoptée et m'a précisée que si j'étais retenue faudrait que je m'habille plus décontractée (jean, t-shirt, ballerine) parce ce que la tache n'allait pas être de tout repos. Je pensais qu'elle blaguait (rire)! Qu'est ce qui pourrait bien être difficile dans le fait de composer des looks? C'est le métier rêvé...en plus, il y'aura des grandes stars dans la parages (non, je ne faisais pas allusion à  Fally). En effet, les premiers jours étaient plutôt tranquilles. Mais plus le temps passait, plus je commençais à déchanter.
Vous savez ce qui est géniale avec ce genre de production? Quand on pense que tout est prêt et qu'on est tranquille et zen, c'est qu'il y a une bombe qui va exploser dans peu de temps et il faut avoir l'expérience pour savoir qu'il faut se barricader avant d'entendre le premier crépitement. Vous comprenez aisément que j'ai dû vivre des "après-attentat" (ah! la jeunesse!).

Les premières émissions se sont passées plus ou moins bien. Mais le grand défit a été au niveau des demi-finales et de la finale. Il faut savoir qu'il n'y avait que deux jours entre la fin des auditions et le début des demi-finales et de la finale. Tout s’enchaînait! Il fallait trouver pour le candidat qualifié la veille et qui passait dans deux jours, voir le lendemain la tenue qui correspondait à son prochain tableau et celle de la troupe des danseurs qui l'accompagnait. Imaginez que ce soit un groupe de 6 personnes qu'il faille entièrement habiller et vous connaissez les artistes! Difficile à gérer et à comprendre. C'est vraiment à ce niveau que je me suis rendue compte du manque criard de surfaces et de boutiques capables de fournir des tenues de scènes. Pour peu que la ténue sorte du cadre classique, qu'il fallait la confectionner...
Je vais vous épargner certains détails, mais ce que je retiens de cette aventure c'est toute l'expérience que j'ai acquise aussi bien au niveau professionnel et humain, l'échange multiculturel. J'en suis ressortie grandie et je suis très heureuse d'y avoir pris part.
Je vais partager avec vous quelques photos et vidéos exclusives des tournages. Chuuuut!,

Une vidéo publiée par Amenan Tanoh (@amenantanoh) le

Une vidéo publiée par Amenan Tanoh (@amenantanoh) le

Une vidéo publiée par Amenan Tanoh (@amenantanoh) le

Pour la suite, rdv dès ce 14 octobre.
Vous pourrez voir des tenues de Pelebe, Moustafa Traoré, Alain Niava et Pathé'O dans certains des épisodes.


Je vous l'avais annoncé depuis longtemps (je sais...), mais avec tous les projets personnels que j'avais à gérer et mon webzine chéri Fall In Mode , magazine N°1 en Côte d'Ivoire (le lire avec l'accent des sapeurs congolais...), c'était assez compliqué d'être régulière dans mes publications et de shooter des lookbooks comme je vous l'avais promis. Projets terminés, et organisation de fourmi mis en place, je suis très heureuse de vous annoncer que je suis de retour, tout comme le soleil d'ailleurs.
Et pour ce lookbook, qui sera suivi de nombreux autres (je l'espère vraiment), j'ai décidé de me la jouer un peu, juste un peu...(rires): lunettes de soleil, talons hauts, je fais ma star et je profite du soleil!





Détails du looks






Pantalon: River Island
Top: Bohoo
Boucles: Marché Artisanal Cava
Bracelets & Lunettes: Marché de Treichville
Chaussures: Steve Maden

 Photographe: Ange Michel Tano





 Je suis impatiente de lire vos commentaires et je vous dis à très vite.
Merci spécial à mon photographe et à ma petite sœur Ange Lydie.

Vous pouvez me suivre sur facebook
                                      twitter
                                           instagram
                                                                 snapchat: amenantanoh