Lagos Fashion & Design Week 2016: Decryptage

by - 20:52



La vision profane qu'on pourrait avoir de la mode africaine est un mélange édulcoré de créations folkloriques avec un soupçon de wax, appelés abusivement pagne africain et des froufrous et grelots. Mais cela remonte à une période très très lointaine de la mode africaine, je dirais même à ses soubresauts. Depuis, que de chemin de parcourus. D'est en ouest, du nord au sud, on assiste à une effervescence de talents qui nous proposent du P-O-R-T-A-B-L-E. Vous avez bien lu, l' on peut raisonnablement penser qu'une tenue sortie tout droit d'un défilé peut se retrouver demain en boutique et après demain dans les rues du plateau (sur moi, pourquoi pas?!). L'un des pays à avoir réussi à bien re-dynamiser cette industrie est le Nigéria. Comme on le dirait à Abidjan, c'est un "autre level": Niveau supérieur.
Comme preuve, nous avons la tenue depuis 2011, de la Heineken Lagos Fashion & Design Week. Au delà des défilés de mode, c'est avant et surtout un cadre d'échanges entre les différents acteurs de l'industrie. Une vraie opportunité de développement de l'économie autour de cette industrie qui potentiellement est l'une des rares à présenter toutes les aptitudes pour aider à l'ascension de l'Afrique. Oui!!! La mode c'est pas que les strass et les paillettes, c'est un business et une économie qui monte. Qu'est ce que je ne donnerais pas pour participer à l'une des prochaines éditions de cet événement, mais j'ai bien encore plus hâte de voir un événement de ce calibre se tenir en Côte d'Ivoire. 
Sans plus attendre, je vais vous proposer une sélection de mes looks et/ou mes collections préférés et pourquoi.

Loza Maleombho


Comme je vous le disais sur mon webzine Fall In Mode, dans l'article sur la Fashion & Design Week qui lui était consacré, c'est une fierté nationale. Mais en plus de cela, elle est vraiment avant-gardiste et à des coupes très très originales. J'ai particulièrement eu un coup de cœur pour la tenue de gauche (oh, que j'aimerais l'avoir).

Andrea Inyama


C'est l'une de mes designers nigérianes préférées. J'aime vraiment tout ce qu'elle fait: de sa ligne de maillots de bain à ses vêtements. Subtiles épurées et dans l'air du temps. 

Le défilé Grandes Tailles 
Culturellement, les femmes voluptueuses sont magnifiées en Afrique, mais paradoxalement on ne les voit pas souvent sur les podiums des grands défilés. Je trouve que c'est une très belle initiative de faire un défilé grandes tailles pour que ces femmes, mais aussi ces hommes puissent s'identifier à la mode africaine.

Dzyn


Le saumon est une couleur que l'on ne voit pas souvent dans les défilés et c'est bien dommage. Dyzn, a su la mettre en valeur  , ainsi que d'autres tons pastels et c'est tout à son honneur.

Sisiano


Voilà ce que j'appelle l'utilisation rationnelle des froufrous. Juste ce qu'il faut pour apporter de la personnalité à une tenue.

Maxhosa


Mon gros coup de cœur de cette fashion week. Ces imprimés sont tout simplement une "tuerie". Ils me rappellent énormément ceux des tissus des tribus masailles. Je trouve que c'est une très belle réappropriation de ramener cette touche de tradition dans le modernisme. Je vous le concède c'est un peu coloré, mais avouez, c'est top! Non?! 

Crédit Photo: Kola Oshalusi


You May Also Like

0 commentaires

INSTAGRAM (@amenantanoh)