21 December, 2014

Égérie Dove Afrique 2017: Floral by Nackissa


La 2ème édition du Concours Égéries Dove Afrique s'est ténue le samedi 13 mai à Azalaï Hôtel. La marque à travers ce concours souhaite aider les femmes à avoir confiance en elle. La beauté devrait être une source de confiance et non d'anxiété. A l'échelle mondiale, seulement 4/10 femmes se trouvent belles et 9/10 jeunes filles souhaitent changer quelque chose dans leur physique. Avoir une initiative qui vise à valoriser les femmes et à les faire se sentir belle est à saluer.
J'avoue que j'ai été un peu gênée par certains discours des candidates qui disaient que la société prônaient une beauté stéréotypée de type mince et grande. Si cela est vraie en occident, en Afrique c'est tout autre chose. Selon la pensée commune, la femme africaine est voluptueuse avec des formes et ne pas ressembler à ce type peut être source de souffrance. Cela dit, les candidates étaient toutes belles et différentes: noires, claires, mince ou plus voluptueuse, jeune et d'age mûre.
Elles ont rivalisé de beauté et ont pour certaines affronter leur timidité.
Au final, c'est Edwige Folquet, 52 ans qui a été sacrée Égérie Dove Afrique 2017; Elle est suivie Sabine Ahin, 1ère dauphine et de Saran Berthé 2ème dauphine Je partage l'avis du jury sur le trio, mais je suis un peu triste pour l'une des candidates préférée, Anefa. Mais il n'en fallait que trois.

Le trio 2017 et Elodie Séa, Égérie sortante
Pour ma part, j'ai pris plaisir à assister à cette soirée et j'étais habillée pour l'occasion par Nackissa.



Jupe: Nackissa
Bodysuit: Petites
Pochette: Fripérie
Boucle: Cava

Pour les chaussures, j'ai opté pour des sandales à talons, gros bas zara qui ne sont pas visibles sur les photos.

Crédit Photo: Philippe Loret Studio




Post a Comment