[JOURNAL DE BORD] San-Pédro & Grand-Bereby, un paysage de carte postale

by - 00:18


Dernière étape du trip et la plus plaisante: San-Pedro!!! Farniente et baignade au rendez-vous. Nous avons expressément choisi d'aller dans cette ville en dernier pour PRO-FI-TER.
Nous avons posé nos bagages à Enotel Cité après 8h de route en provenance de Yamoussoukro. La côtière est en ce moment fermée pour réhabilitation et il faut faire un véritable détour pour pourvoir rallier la ville. Heureusement, l'accueil à l'hôtel et le niveau de qualité des chambres nous a très vite fait oublié ce trajet.

JOUR 1- San-Pédro

Le lendemain de notre arrivée, nous nous sommes données pour mission de profiter de la plage. Faut dire que le soleil était de notre côté et a comploté avec le vent pour nous offrir une journée splendide. Si vous êtes logés à Enotel Cité, vous pouvez profiter gratuitement de la piscine et de la plage d'Enotel Beach, un autre complexe hôtelier du même groupe situé a à peine 10 mn en voiture. Vous pouvez aussi poser vos valises directement à Enotel Beach, mais cela vous coûtera 5000 frs en moyenne de plus sur le prix des chambres. Nous avions une chambre de 15000frs dont nous étions plus que satisfaite!
Arrvées à l'hôtel, nous avons été divinement accueilli par un personnel très cordiale et à nos petits soins. Nous avons posé nos affaires au bord de la piscine et nous sommes ruées vers la plage, impatiente de la voir. Quelle beauté.!Je n'avais jamais de plage aussi belle. Le sable est blanc, l'eau turquoise...magnifique!



Après notre séance photo (rires), nous sommes retournées à l'hôtel manger, faire une petite pause au bord de l'eau.


C'était vraiment trop bon!!! Nous avons pris le temps de digérer, nous amuser dans la piscine et sommes retournées à la plage aux environs de 16h.


Notre balade, nous a conduit au bord d'un rocher, dont on a appris qu'il s'appelait le rocher des amoureux. Le masculin et le féminin serait représentés par les pierres. Je ne vous en dirais pas plus! 

Le Rocher des amoureux
Le couché de soleil est magnifique!

Nous sommes retournées à l'hôtel pour ensuite ressortir plus tard pour dîner chez Mevadave, qui se situe à deux pas de l'hôtel. Le poulet nous a coûté 6000frs, ce qui est tout à fait normal à San-Pedro, fidèle à sa réputation de ville la plus chère de Côte d'Ivoire.



Repos bien mérité dans notre chic chambre d'Enotel. Le lendemain, nous devions mettre le cap sur Grand-Bereby et découvrir la fameuse baie des sirènes.

JOUR 2: Grand-Béréby

Nous avons quitté l'hôtel à un peu plus de 10h pour la gare Aîcha Ni Mory, où il y 'avait des mini cars communément appelés gbakas, qui font le liaison San-Pedro/ Carrefour Bereby. Vu l'état de la route, c'était un peu normal que les gros véhicules aient abandonné ce trajet. Ce fut de loin, le parcours le plus drôle où nous nous sommes faits les plus beaux souvenirs. Des situations vraiment cocasses à l'aller comme au retour, à vous faire mourir de rire. Un peu comme la tête du policier de la brigade anti-drogue, estomaqué d'apprendre que nous étions passagères de ce gbaka dont ils faisait le contrôle ou encore mon voisin du retour qui était monté avec un casque moto dans le véhicule, sans bien sûr avoir de moto. Dans cette zone, ainsi que celle de l'ouest, il y a des contrôles de la police anti-drogue, à chaque corridor de la ville.
Le transport coûte 1000frs par personne jusqu'au carrefour Bereby, où vous avez le choix entre prendre un véhicule pour le village qui vous coûtera 300frs pour ensuite prendre un autre véhicule du village à la baie, ou tout simplement faire un arrangement avec le taxi pour qu'il vous y descende directement. Nous avons fait le choix de la seconde option, sans oublier de prendre le numéro du chauffeur pour qu'il viennes nous chercher au retour. Il faut à peu près 45mn pour joindre Grand-Béréby à partir de San-Pédro.
Arrivée au complexe hôtelier, il faut s’acquitter d'une somme de 5000 frs par personne qui vous donne accès à l'hôtel et à une consommation de valeur équivalente. Une voiture de golf vint ensuite nous chercher pour nous conduire au bord de la plage où nous avons choisi nos places et un serveur très courtois est passé prendre nos commandes.
La baie est une partie où la mer est emprisonnée par la terre. Elle est donc peu profonde (celle de Grand-Bereby fait 60m de profondeur à son point culminant) et est propice à toutes sortes 'activités nautiques. Autant vous dire qu'on s'est A-MU-SES!!


Après s'être adonnées à du mini-surf (rires), nous avons entrepris une petite balade au bord de la plage, histoire de nous rapprocher le plus possible des pêcheurs que nous voyions au loin.


Puis ce fut le temps de quitter ce décor presqu' irréel pour San-Pedro. Le lendemain, nous prenions le départ très le matin pour Abidjan, encore émue de cette aventure tellement belle qu'on s'en souviendrait toute notre vie.
Informations utiles

  1. San-Pédro et plus généralement la région du Bas-Sassandra est la zone plus chère de Côte d'Ivoire. Autant bien se préparer avant d'y aller.
  2. Les taxis dans la ville coûtent en moyenne 200frs, comme dans toutes les villes que j'ai visité pour l'instant.
  3. Je vous conseille de descendre à Enotel Cité ou Enotel Beach si vous visitez la ville. Très bon rapport qualité/prix, service irréprochable et employés très courtois.
  4. La compagnie SBTA fait des trajets directs Abidjan/San-Pédro.
  5. Veuillez à bien conserver vos billets pour pourvoir récupérer vos bagages à la descente.

You May Also Like

0 commentaires

INSTAGRAM (@amenantanoh)