[JOURNAL DE BORD] Sur la dent de Man

by - 18:42



Si vous me suivez depuis longtemps, vous savez surement que je suis une grande fan de la culture africaine et ivoirienne et que je milite pour sa revalorisation. J'ai commencé par l'univers qui me passionne le plus, qui est la mode. Mais je n'aime pas que la mode, j'adore les voyages, découvrir de nouvelles choses et me faire pleins de souvenirs dont je pourrais m’enorgueillir pendant mes vieux jours et ressasser à mes petits enfants. En grande fan de mon pays, j'ai commencé mon périple touristique en Côte d'Ivoire, en attendant de pourvoir m'envoler vers d'autres destinations. Du 01 au 09 novembre, j'ai visité 3 magnifiques villes/régions que je vous invite à découvrir à travers cet article et les prochains qui suivront. Cap sur Man!

Chaque fois, que je prends la route de cette ville, je jure que c'est la dernière fois. Et pourtant, me voilà à mon 3ème séjour en deux ans. Man est une ville avec laquelle j'ai une histoire particulière et que j'affectionne beaucoup.Pour mon dernier séjour, j'étais restée sur ma faim: je n'avais pas pu escalader la dent de Man parce ce que je n'y étais pas préparé et il n'y avait pas d'eau aux cascades vu que nous étions en saison sèche. Armée de ma plus grande détermination et avec la meilleure aventurière que je connaisse, nous avons minutieusement préparé notre séjour. Avec un peu moins de 3 jours par ville, il fallait savoir quoi faire et où aller.
Nous avons posé nos valises à l'hôtel VEI situé au quartier Gbapleu, juste en face de la forêt des signes sacrés. Il faut dire que nous recherchions un hôtel correcte mais pas le grand luxe non plus, vu que nous passerions l'essentiel de notre temps à l'extérieur. Le personnel y est très accueillant et les chambres plutôt spacieuses avec un excellent rapport qualité/prix. Par contre, il nous a vraiment été difficile de trouver le contact pour la réservation. Rien sur les réseaux sociaux et les numéros trouvés sur google n'étaient plus disponibles. Heureusement, grâce à l'aide d'un ami que je remercie au passage, nous avons réussi à les joindre alors que nous étions déjà en chemin (un gros stress en moins).
Pour aller à Man, vous avez l'option de l'avion, du véhicule personnel ou du car. Notre choix s'est orienté vers la 3ème option. Le trajet est cruellement long (rires), surtout si vous tombez sur une compagnie qui a des arrêts interminables comme DMT et qui vous impose comme d'ailleurs, toutes les autres, la musique forte et des films qui peuvent s'avérer être d'aucun intérêt pour vous. Bon gré, mal gré, nous avons vécu les prémices du coupé décalé et son évolution à travers les différents clips. J'ai même eu le loisir de m'interroger sur la place de la musique dans l'acception de soi des femmes et les préférences en fonction des différentes régions d'Afrique, quand j'ai remarqué que les clips d'artistes ivoiriens présentaient presque tous le même genre de femmes qui étaient différent de ceux des artistes nigérians. Bref, ne nous égarons pas.

Le lendemain de notre arrivée, nous avons nous sommes rendus au village de Glohouin où se trouve le pieds de la dent de Man pour l'escalade.

JOUR 1 - L'escalade

Faire une activité physique régulière est sans nul doute un avantage, mais être déterminée et avoir une un ami avec qui vous faites l'excursion et qui n'est pas râleur aide beaucoup. Je vous conseille de mettre un pantalon en jeans pour vous protéger d'éventuelles piqûres d'insectes, et qui ne soit pas très serré. Ne prenez pas un petit déjeuner trop copieux, mais n'y allez pas non plus le ventre creux. Emportez au moins 1 grande bouteille d'eau par personnes et de petites collations. Juste ce qu'il faut, vous n'allez pas en pique-nique! (rires).

Sur le toit de l'hôtel avant le départ pour la montagne


Arrivées sur place, nous avons dû débourser un montant forfaitaire de 1000frs par personne "destiné" au village et nous nous sommes entendu sur le montant à octroyer à nos guides (2). Puis, dès 6h40, nous avons amorcé l'escalade. Il nous a fallu en tout 2h30 pour monter et 2h45 pour descendre. Arrivées au sommet, nous avons pris une pause d'une heure. Ce n'est vraiment pas facile, on passe par toutes les émotions, mais la vue et surtout la satisfaction de s'être dépassé en vaut vraiment le coup! Si vous êtes croyants, vous allez vous rendre compte de l'immensité de Dieu. Pour la petite histoire, notre guide avait un appareil qui nous distillait des variétés musicales pendant l'ascension, mais à la descente, nous avons repris le flambeau et commencé à chanter à la gloire de Dieu!

Entre les deux dents









JOUR 2 - Balade dans la ville

Pour ce 2ème jour, nous allons à la découverte des autres sites touristiques de la ville. Comme je vous le disais précédemment, j'avais été déçu à mon premier passage aux cascades, parce ce que nous étions en saison sèche, mais cette fois ci, l'on m'avait assuré qu'il y avait de l'eau parce ce que les pluies étaient de retour. L'hôtel n'était pas très loin des cascades, qui furent donc notre première destination. Pour y accéder, il faut débourser 200frs par personne pour l'entretien du site.
Quelles sont belles les cascades, voyez par vous même!







Après les cascades, direction le quartier Air France qui se situe de l'autre côté de la ville.Ce qui nous permet de la découvrir. Nous sommes allées jusqu'à la présidence qui y a une représentation , mais comme il faut s'y attendre, impossible de la visiter.



L'après-midi, nous avons fait un petit à la forêt des singes sacrés, dernier site à découvrir, qui pourtant était le plus proche de l'hôtel. Il faut venir avec des bananes pour espérer faire sortir les singes. N'ayez craintes, ils ne sont pas du tout agressifs et vraiment très intelligents. Pour la petite histoire, ces singes seraient les ancêtres des habitants de la ville de Man. Ils auraient été transformé en singe par un marabout pour se protéger de Samoury Touré qui a envahit la ville. Arrivé sur place, il ne trouva que le marabout qui fut tué. Raison pour laquelle, ces habitants sont restés des singes. Pour rendre hommage aux villageois sacrifiés, l'on a décidé de nommer la ville Man, diminutif du nom de la fille du chef du village des ancêtres transformés Manlê!




Le petit bémol que je relève de tout mon séjour, c'est que je nous n'avons pas trouvé de restaurants qui ont réussi à satisfaire nos papilles.

La petite anecdocte

Le robinet de la douche est juste trop drôle


Informations utiles

  1. Le coût du transport dans la ville est de 200frs avec les taxis communaux. Cependant, pour certaines distances, il faudra bien négocier le tarif avec le chauffeur en raison de l'état de la route (cascades et Glohouin, village situé au pieds de la dent)
  2. Hôtel VEI: 44 04 02 14
  3. Le meilleur alloco de la ville se trouve au quartier Lycée
  4. Évitez les chaussures blanches et le blanc en général dans la ville, il y a bien trop de poussière
  5. Ne jamais faire confiance aux convoyeurs qui se trouvent dans les gares et bien se renseigner à l'avance sur la compagnie pour connaître son itinéraire et ses arrêts.

You May Also Like

0 commentaires

INSTAGRAM (@amenantanoh)